Afrique : épidémies de méningite

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte des cas de méningite à méningocoques dans plusieurs pays de la « ceinture de la méningite » avec un total cumulé de 8’801 cas cliniques suspectés de méningite (dont 553 décès) recensés depuis le début de l’année (jusqu’au 28 avril 2019). Les pays ayant signalé des régions en épidémie cette année sont: le Ghana (régions du Northern et du Upper West), le Tchad (Région du Mandoul), le Burkina Faso (district de Diapaga au sud-est), le Nigeria (Borgu dans l’Etat du Niger à l’est et Malumfashi dans l’Etat de Katsina), et le Togo (Région des Savanes, district de Kpendjal Ouest). Par ailleurs, des régions avec une augmentation des cas et/ou des districts en phase d’alerte (sans atteinte du seuil épidémique) ont été rapportés dans les pays suivants: le Burkina Faso, le Ghana, le Tchad, le Cameroun, la Gambie, le Nigeria, le Bénin, le Togo, la République Centreafricaine et le Soudan du Sud. En raison d’un retard dans la notification des cas de méningite et de l’identification du germe, il est difficile de connaître la situation épidémiologique actuelle dans plusieurs pays.

 

Dans les pays de « la ceinture de la méningite » en Afrique sub-saharienne des épidémies de méningite sont fréquentes pendant la saison sèche qui survient généralement de décembre à juin. Elles déclinent rapidement avec l’arrivée des pluies. Les sérogroupes généralement responsables de ces épidémies sont les méningocoques A, C, W et X. Ces dernières années des cas de méningite à pneumocoques ont aussi été observés. La méningite est transmise par contact direct (par gouttelettes respiratoires). En cas de symptômes (fièvre élevée, maux de tête, raideur de la nuque) il faut consulter immédiatement un médecin pour débuter un traitement antibiotique car l’évolution peut être foudroyante et devenir fatale en quelques heures. Un vaccin préventif contre les principales souches de méningocoques est disponible pour les adultes et enfants de plus d’un an. (Sources : OMS Emergencies, Meningoccal meningitis weekly bulletins / Bulletins hebdomadaires sur la méningite cérébro-spinale semaines 1 à 17, 2019; Nigéria : Voir Actualité du 15.01.2019)

 

Conséquences pour le voyageur: La vaccination antiméningococcique avec le vaccin conjugué quadrivalent (Menveo® ou Nimenrix®) est recommandée en cas de séjour >30 jours ou selon le risque individuel (contacts étroits avec des personnes, travail dans des institutions sanitaires, hébergement fortement occupé, risque général d’épidémie). En cas d’épidémie, la vaccination est recommandée pour les séjours > 7 jours ou lors de contact étroit avec la population.

Destinations: Afrique, Burkina Faso, Bénin, Centrafricaine, République, Cameroun, Ghana, Gambie, Nigeria, Soudan du Sud, Tchad, Togo

Maladie: Maladies à méningocoques

Source : http://www.safetravel.ch/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 18 =