10 plantes anti-inflammatoires naturels pour soulager le corps

En cas de douleurs, inutile d’avaler systématiquement un comprimé. Choisissez votre anti-inflammatoire naturel : la nature a bien fait les choses !

Infection, brûlure, allergie… Les inflammations sont des réponses à une agression que subit notre système immunitaire. En cas de douleur intense ou problème de santé, n’hésitez évidemment pas à consulter votre médecin. Pour le reste, pourquoi ne pas tenter un anti-inflammatoire naturel ? Vous avez le chox, la preuve en images…

Des médicaments existent bien sûr, et sont utiles pour soigner les inflammations. Toutefois, ils peuvent aussi entraîner des effets secondaires chez certaines personnes, qui ne font finalement qu’aggraver le problème. Cependant, certains produits naturels ont des effets anti-inflammatoires reconnus. Tour d’horizon.

1. L’aloe vera, un anti-inflammatoire naturel pour les inflammations légères

L’aloe vera, un anti-inflammatoire naturel pour les inflammations légères

Si vous ne supportez pas les traitements à la cortisone, l’aloe vera est le produit naturel le plus conseillé.

Un anti-inflammatoire naturel adapté aux lésions légères

Pour profiter de ses bienfaits, il vous faudra appliquer un gel à l’aloe vera sur la lésion et masser doucement et longuement. Il est nécessaire de le faire plusieurs fois par jour jusqu’à soulagement.

Si des plaques et des démangeaisons apparaissent, consultez toutefois immédiatement votre médecin traitant habituel.

2. Le curcuma, anti-inflammatoire naturel courant en phytothérapie

Le curcuma, anti-inflammatoire naturel courant en phytothérapie

Utilisé en phytothérapie comme anti-inflammatoire, le curcuma, grâce à la curcumine contenue dans son rhizome, sa tige souterraine, soulage de nombreuses douleurs et améliore les digestions difficiles

On peut trouver le curcuma sous forme de poudre à mettre dans les soupes ou bien encore en complément alimentaire.

Sinon, vous pouvez aussi le trouver en frais. Il ressemble au gingembre.

3. Le souci, une fleur médicinale

Le souci, une fleur médicinale

Les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes du souci officinal ou calendula officinalis protégeraient aussi la peau contre les radiations solaires et permet ainsi de prévenir la dermite.

4. Le noni, un anti-inflammatoire venu de Polynésie

Le noni, un anti-inflammatoire venu de Polynésie

Utilisé par la médecine traditionnelle polynésienne, le noni permet une cicatrisation plus rapide, une atténuation de la douleur et la réduction des oedèmes par son effet anti-inflammatoire.

 

5. L’échinacée renforce le système immunitaire

L’échinacée renforce le système immunitaire

L’échinacée renforce fortement le système immunitaire et augmente la capacité des globules blancs à détruire les intrus dans l’organisme.

6. Le harpon végétal ou « griffe du diable »

Le harpon végétal ou « griffe du diable »

L’Harpagophytum, aussi appelé harpon végétal ou encore griffe du diable, a pour particularité d’assouplir les muscles et d’avoir des propriétés apaisantes en cas d’inflammation articulaire.

 

7. Le roucou, un remède traditionnel pour guérir les inflammations

Le roucou est un arbuste originaire d’Amérique du Sud encore assez méconnu en Europe. L’huile de roucou est utilisée pour soulager les inflammations dans la médecine traditionnelle. Il permet notamment de calmer les fièvres, les hépatites ou bien encore les problèmes de peau.

 

8. La douceur des eaux florales

Moins puissantes que les huiles essentielles, les eaux florales sont aussi plus douces et moins susceptibles de produire des effets secondaires. En plus d’avoir des effets anti-inflammatoires, elles ont aussi des vertus purifiantes, clarifiantes, antiseptiques et régénératrices.

 

9. Les bienfaits de la camomille romaine

Depuis le XVIe siècle, on utilise la camomille contre les inflammations intestinales. Elle sert néanmoins aussi à lutter contre les inflammations de la peau, des yeux et des nerfs.

 

Pour qu’elle ait des effets, mettez environ une dizaine de têtes de camomille (Chamaemelum Nobile ‘Plena’, Syn Anthemis Nobilis). à infuser pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante. Buvez entre 5 et 10 tasses par jour selon la douleur.

 

10. L’huile essentielle de tanaisie et ses vertus anti-inflammatoires

Appelée aussi camomille bleue, cette plante qui nous vient du Maroc s’est installée aujourd’hui un peu partout en Europe.

L’huile essentielle de tanaisie est indiquée contre les inflammations de la peau, l’arthrite, les rhumatismes, les tendinites, les névrites et les sciatiques.

La tanaisie en fleurs est, elle, très utile pour éloigner les mouches.

Et vous, quelles sont vos astuces anti-inflammatoires naturelles ?

Attention aux précautions d’usage concernant les huiles essentielles.

Source:https://www.consoglobe.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 27 =